Circuit court : Adapter sa consommation en fonction des saisons ?

23/02/2021
Circuit court : Adapter sa consommation en fonction des saisons ?

Le circuit court désigne un mode de consommation qui renforce le lien entre les producteurs et les consommateurs. L’écologie étant au cœur des préoccupations actuelles, le défi est d’amener à un rapprochement géographique avec le producteur sans perdre la proximité relationnelle. Ce mode de consommation est-il difficile à mettre en place ? Et quels sont les vrais bénéfices de ce système ?

Consommation locale : l’essayer, c’est l’adopter

En quête d’un mode de consommation responsable et respectueux de l’environnement et soucieux de protéger leur santé, les français sont de plus en plus nombreux à adopter une alimentation saine. Mais pour manger mieux, il faut déjà savoir ce que l’on a dans l’assiette, avoir des informations sur la traçabilité des produits ou sur ce que l’on peut consommer en fonction des saisons. Faire le choix de consommer de cette façon va souvent de pair avec une consommation de produits de saison. Pourquoi ? Tout simplement car les producteurs intéressés par ce système ne produisent que des aliments dont le cycle naturel de croissance a été respecté. Choisir d’effectuer ses achats auprès de producteurs locaux, c’est souvent le gage d’une consommation raisonnée respectant les saisons. Rien de mieux que de s’appuyer sur un calendrier des aliments de saisons.
Simple d’utilisation, ce type de calendrier présente mois après mois, les fruits et légumes disponibles selon la période de l’année. En plus de respecter le cycle des saisons, il vous incite à changer votre routine alimentaire pour tester des aliments que vous ne connaissez peut-être pas : vous avez tout à y gagner !
Attention toutefois car si les bases sont généralement bien connues en ce qui concerne les fruits et les légumes, d’autres aliments comme les produits laitiers, de la mer ou même la viande sont concernés par le principe de saisonnalité.

Pour profiter des produits de saison, plusieurs possibilités s’offrent à vous :br>À travers la vente directe, rencontrez le producteur et découvrez ses trésors directement sur son exploitation. Si vous préférez remplir votre panier avec des produits d’horizon différents, les marchés locaux et les foires sont les meilleurs endroits ! Le temps vous manque ou vous ne pouvez pas vous déplacer ? Sachez que certains commerçants proposent le système de Click&Collect ou encore des livraisons à domicile : vous n’avez qu’à sélectionner les produits dont vous avez besoin et vous réceptionnez la marchandise au pas de votre porte ou sur votre lieu de travail.

Les avantages de consommer en circuit court

Un impact direct sur l’environnement :
Manger local, c’est choisir ses produits en fonction de leur lieu de production. En bref, plus il est proche, mieux c’est pour l’environnement. Vous réduisez votre empreinte carbone et les émissions de gaz à effet de serre : un bon point pour la planète !

Des aliments plus sains :
Les aliments transportés sur de longues distances sont récoltés avant maturité. Résultent de ce procédé des produits plus pauvres en nutriments mais aussi en goût. En choisissant le circuit court, votre assiette retrouvera fraicheur et équilibre et vous plaisir et bien-être ! Plus riches en antioxydants et en vitamines, les produits consommés pendant leur saison offrent le meilleur d’eux-mêmes et renforcent par ce biais nos défenses immunitaires. Vous aurez ainsi une pêche d’enfer et la banane toute l’année !

Une faveur pour l’économie locale et durable :
Consommer local, c’est aussi encourager l’économie de votre région et de votre pays. En favorisant l’approvisionnement par le biais des producteurs locaux, vous aidez les entreprises et les exploitations agricoles à vivre de leur activité. Concrètement, vous les accompagnez dans la réussite ou le maintien de leur mode de production. Maintenir en vie les filières de proximité permet de préserver l’économie locale et les emplois associés. Cela permet également aux filières d’excellence (AOC, AOP) de subsister et de transmettre des savoir-faire artisanaux, qui font la richesse de nos régions.

En panne d’inspiration ?
Voici une idée recette pour vous aider à adapter votre consommation en fonction des saisons. Pour bien commencer l’année, nous vous proposons un plat gourmand, coloré, et sain, qui a le vent en poupe et ravira les gourmets !

Pour réaliser un Buddha Bowl d’hiver pour 2 personnes, il vous faudra :

  • 60 grammes de boulgour
  • 2 carottes
  • 1 belle betterave cuite
  • 200 grammes de butternut
  • 100 grammes de mâche
  • 1 yaourt nature
  • 1 citron
  • graines de sésame
  • huile d'olive
  • sel et poivre

Préchauffez votre four à 180°C.
Coupez le butternut en dés et placez-les sur du papier sulfurisé pour 30 min de cuisson. Lorsque vous êtes à la moitié du temps, n’hésitez pas à les retourner pour garantir une cuisson uniforme.
Ensuite, cuisez le boulgour comme indiqué sur l’emballage. Égouttez-le et réservez.
Coupez la betterave et les carottes en petits cubes.
Dans les bols, mettez un fond de mâche puis disposez les ingrédients préparés de façon à obtenir une belle présentation. Saupoudrez de quelques graines de sésame.
Préparez la sauce en mélangeant le yaourt avec le jus du citron, l’huile d’olive et éventuellement du sel et du poivre. Déposez la sauce sur les Buddha bowls et savourez votre déjeuner vitaminé !

Vous l’aurez compris, consommer des produits locaux est plein d’avantages pour vous, pour les producteurs et commerçants français mais aussi pour la planète. Vous désirez aller plus loin dans votre démarche ? Sachez que les circuits courts concernent bien d’autres domaines, comme la mode, les produits d’hygiène et même la décoration. Pour s’en rendre compte, rien de plus simple : pensez aux commerçants de votre région et découvrez de nombreux produits du quotidien fabriqués sur le territoire et même parfois à quelques pas de chez vous.

Commentaires

Aucun post trouvé

Ajouter un avis